Hey Guys! Aujourd’hui on parle des Influenceurs. Si tu es dans le milieu de la culture, de l’art, du spectacle, de la mode, de la musique, tu as dû constater que le gabonais moyen ne nous prend pas au sérieux. Nous qui faisons partis de cet univers. Et si tu n’en fais pas parti, tu es d’accord pour dire que ce sont des domaines difficiles à comprendre. Aujourd’hui je vais te donner cinq raisons pour lesquelles les artistes gabonais ne sont pas pris au sérieux


Les artistes gabonais manquent de sérieux par peur d’investir


Je ne dis pas manque de sérieux dans le sens ou l’artiste ne prend pas les choses à coeur. Il faut une comprendre une chose. Si tu veux réussir dans la musique, dans youtube, il va falloir investir. Investir de ton temps, de ta personne et surtout de ton argent. C’est parce que tu as un album qui fait sérieux, un blog pro, ou juste que ton instagram est soigné que certains voudront travailler avec toi. Ce sera parce que tu as un nom de domaine, que tu écris des articles réguliers, que tes visuels sont soignés que des marques voudront collaborer. Ce qui signifie acheter le matériel pour fournir un contenu de qualité ou payer des pros pour te fournir un contenu de qualité

Ils ne travaillent pas suffisamment leur contenu

 

J’avais envie de mettre ça en point numéro un, mais j’ai priorisé l’identité. C’est vrai il faut publier, il faut produire. Honnêtement, il ne faut pas produire du pipi chat. Je suis lectrice et, je préfère lire un bon article par semaine, par mois que n’importe quoi tous les trois jours. Je suis sur insta, je préfère voir une belle photo tous les milles ans que des moyennes tous les jours. Pareil en musique, je préfère écouter trois morceaux qui veulent dire quelque chose qu’un album qui n’aura pas de …. Pfff

Non, seulement ils n’ont pas de contenu mais ils ne sont pas assez présents sur les réseaux

Allons-y là ça devrait être évident. Déjà c’est difficile d’attirer des lecteurs, en gros des abonnés. Normalement tu fais tout pour qu’ils ne t’abandonnent pas. Tu réponds aux commentaires, tu demandes leur avis en fin d’articles. Mais t’as des gens, je ne sais pas…Moi c’est bon au deuxième article je ne te calcule plus.

 

Beaucoup d’âmes talentueuses ont peur de se lancer

Honnêtement, le courage… celui de se lancer, celui de faire partager son talent.  Du moins, c’était l’avis de Reckluc lors de notre interview dans la rubrique Gab’influence. Arrête de te dire « je peux pas », « ce sera compliqué ».C’est t’imposer toi-même des limites. Ne te dis même pas on va me juger. Ça m’a pris un temps pour entrer dans l’univers du blogging à cause de ça. J’avais peur et j’ai surmonté ma peur. J’ai commencé en tant que pigiste, puis j’ai écris des articles à mon compte. Certains articles ont été aimé d’autre beaucoup moins…mais ce qui est sûr c’est que quand j’ai commencé à m’exprimer à travers mon blog ma vie à changer et peut-être que te donner corps et âme enfin à ta passion changera la tienne. Il ne faut pas avoir peur, on est notre propre limite. Si tu veux faire de la photo fais, du dessin pareil, de la cuisine, si tu te passionnes lance toi. C’est pour ça qu’Obama a dit « si tu n’essaies pas tu as déjà échoué ».

J’espère que vous avez aimé mon post. J’aimerais beaucoup savoir si vous êtes d’accord avec ces 5 points. 

N’hésite pas à partager cet article s’il t’a aidé,
et si tu veux entrer un peu plus dans mon monde.

Tu peux me retrouver sur FacebookInstagramPinterest, ou t’inscrire à la newsletter pour recevoir les notifications par mail !

Facebook Comments