Gab’Influence vient cette semaine avec une web entrepreneure!!! Hello Sweetie ! Bienvenue aux nouveaux et aux nouvelles. Si tu n’es pas encore abonné, abonnes-toi pour être au courant des derniers articles. Le formulaire d’abonnement est sur la barre Latérale. Aujourd’hui je te présente Ornellya Elsa.

Le parcours d’une web entrepreneure

D’étudiante à entrepreneure

Femme gabonaise qui est dans le domaine de la mode depuis 2014. Elsa possède un e-shop qui inclut des collections de vêtements et des articles cheveux.

 « J’entreprends dans mes passions, j’ai un site en ligne et des pages de ventes sur les réseaux sociaux. Je vis quasiment de cela depuis quelques. Je dois vous avouez que ce n’est pas facile mais je tiens bon. »

La youtubeuse beauté a commencé cette activité alors qu’elle était étudiante. D’ailleurs après une licence en langue appliquée et une maitrise en management hospitalier, elle a préféré se consacrer à son magasin en ligne. Pari risqué ou pas, pour cette femme qui se rebelle contre le profil du salarié ordinaire qu’elle a refusé de s’approprier.

« Je préfère travailler à mon propre compte, je m’y sens plus à l’aise et créative. »

A lire aussi: Clovis Nzong

Les idées décalées d’une youtubeuse beauté

Un seul mot suivre son inspiration

La créativité est l’une des valeurs que cette jeune femme met en avant, il n’y a qu’avoir les pièces qu’elle déniche pour sa page Fa$hion Keilla Sans oublier, que cette addict du shopping s’est formée en confection de perruques et en maquillage… Une vrai « youtubeuse beauté « 

Elsa a plusieurs casquettes, entrepreneure, youtubeuse beauté car sur sa chaîne elle présente des make-up et d’autres thématiques. Avec un peu de chance, je ferais une vidéo avec celle qui est aussi une make-up artiste.

Ces différentes facettes de sa personnalité l’ont permise de collaborer avec d’autres youtubeuses beauté gabonaises (un article est en cours à propos) dont ChrissJulie et GaibeNlg sur un court-métrage web intitulé « La colocation ».

Des projets à venir

Entrepreneure en apprentissage

Quant à son activité a proprement parlé, elle vit au jour le jour. L’entrepreneure n’a pas de mécanisme construit.

« La promotion de mon travail passe par des publications simplement et souvent j’ajoute des pub. Je ne prête pas trop attention aux audiences une fois les articles vendus. Je fidélise ma clientèle en donnant les meilleurs de moi lorsque je travail. Une cliente satisfaite reviendra toujours ».

L’étape qu’elle veut franchir : obtenir des partenariats, travailler avec des marques de cosmétique. Même si à mon avis, elle n’en a pas besoin. D’ailleurs si entrepreneuriat t’intéresse, tu dois te concentrer sur un seul projet et fédérer tes autres activités autour. Ce qui me motive à l’idée de faire des mini-formations pour les web-entrepreneurs comme Elsa.

« Passion c’est plus qu’un métier, c’est un mode de vie. Crois en toi, n’attends rien des gens et surtout de passer de longue nuit blanche à travailler. » A-t-elle conseillé pour ceux et celle qui veulent se lancer.

N’hésite pas à partager ce post s’il t’a plu, à donner ton avis en commentaire et si tu veux entrer un peu plus dans mon monde.Tu peux me retrouver sur FacebookInstagramPinterest, ou t’inscrire à la newsletter pour recevoir les notifications par mail !

interview zaz diamond gabinfluence aymerica